Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ECRITURE CREATIVE - MEDITATION PLEINE CONSCIENCE

Proposition n° 27 André Breton

André Breton, né à Tinchebray dans l'Orne le 19 février 1896 et mort à Paris le 28 septembre 1966, est un poète et écrivain français, principal animateur et théoricien du surréalisme.

Auteur des livres" Nadja"," L'Amour fou" et des différents "Manifestes " du surréalisme, son rôle de chef de file du mouvement surréaliste, et son œuvre critique et théorique pour l'écriture et les arts plastiques, font d'André Breton une figure majeure de l'art et de la littérature française du xxe siècle.

      lien :    A. Breton Philosophie et Surréalisme

N° 1

N°2

N° 3

N°4

 

Je vous invite à choisir une des quatre œuvres d'André Breton  présentées ci dessus  et à la traiter soit :

- en prenant la suite du texte, comme bon vous semblera 

- en mélangeant les coupures pour en faire un nouveau texte.

Laissez aller votre imagination, votre créativité, vos talents ..... et déposez vos textes dans la rubrique " COMMENTER "

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Les aventuriers de Paris

Quel est tout ce bruit ? Un groupe de marcheurs s’est formé sur les quais de Seine. Ils semblent prêts. Ils vont partir. !...Ils partent.
Ils avaient fait ce projet de s’aventurer à pied vers la mer dès le déconfinement annoncé. Des incohérences avaient troublé leurs plans, cette loi qui gêne la loi. Les forces de l’ordre elles-mêmes s’y perdaient.
Mais aujourd’hui, par groupes de dix, ils pouvaient se lancer vers les choses curieuses de la France lointaine.
Ils pourront passer les portes de Paris avant l’aube. Ah revoir la mer, ses nuances insaisissables, le bruit de ses vagues, les couchers de soleil qu’on peut suivre jusqu’à l’horizon. J’en rêve. Ici, à Paris, le soleil disparaît derrière les immeubles et transforme , certes, les soirées en veillées citadines où la joie se lit dans les yeux des enfants qui s’ébattent dans les squares jusque tard le soir pendant l’été. Mais l’horizon entre mer et ciel avec le soleil qui se noie entre eux., c’est bien ça qu’ils vont chercher. Les vacances, la liberté, robe légère et maillot, le soleil sur la peau.
Mais auparavant ils feront des étapes vertes en traversant la Normandie. Les prairies, les vergers entourant les splendides fermes à colombages.
Il faut à la ville bien de l’imagination pour pallier à ce que la nature assure d‘elle-même ailleurs.
Le groupe de marcheurs avait bien avancé. Ces aventuriers de Paris avaient, par élégance, choisi de ne gêner en rien les travailleurs ni la circulation. En attendant leur retour la relève sera assurée à l’usine et dans les bureaux. Ils reviendront, heureux, les grands espaces dans les yeux et dans la tête, avec un teint de pêche dorée.
Comme j’aurais aimé les suivre, m’évader vers le grand air, y déposer mes valises et mes soucis , attirée par les forces de la mer.
Répondre
M
La grande douleur égratigne et fait rire le prince charmant, celui qui vivait encore quand le froid est revenu.
Et la grande douleur pénètre jusqu'à l' âme, se fait parure merveilleuse, souffrir protège, mais sème le désordre sur la carte du temps. Il n'est point d'immortel sur cette terre.
Celui qui vivait pour me disculper à manqué jusqu'à présent au contraire des châtaignes à l'automne,
heureux présage d'une boucle bien remplie quand par milliers elles griffent la forêt.
Je suis seul et non solitaire.
Pas prince charmant.
Et la grande douleur va aider au progrès de ma réflexion. Mon reflet s'estompe déjà...
De ma vie resteront quelques poèmes...
Répondre
L
vieillesse
VOIS LA VIE,en R OSE, lord OSE scolie OSE sire OSE; et à vent LARD 2 séduire MON serpent fruit Défendu dans le sein du corps EXPLOSION dans le ventre EVE!
Main TENANT révélation cruelle, BONDIR soudain pourra lait FER pipi
Répondre
M
Enfin, enfin, comme on se retrouve ce soir, après une période de rire et de larmes. Tu ne seras pas parmi les victimes dans l'escalier. Avec ton équipe, vous êtes content de la découverte : on
a capté le pollen des fleurs étranges, couleur sang.
Répondre
M
Partout et toujours on dit que le prince charmant a l'art de séduire.
Celui qui vit pour quelques poèmes met en scène l'incomparable Eve et son fruit défendu.
Qui a l'art de séduire égratigne et fait rire mais celles qui pleurent ne vont pas plus vite.
Quand le froid est revenu la carte du temps fait explosion dans une forge et met en scène les deux cotés de la ramme.
Répondre