Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ECRITURE CREATIVE - MEDITATION PLEINE CONSCIENCE

Onze images

 

 

 

Voici onze images. ( ci dessous )

 

Je vous invite à choisir au moins cinq de ces images, de trouver dans chacune un mot (verbe, nom commun, adjectif ou adverbe), d’ajouter à cette liste le verbe " créer " et de composer un texte intégrant ces mots.

 

Votre  texte peut être plus ou moins long, composé d’une phrase ou de plusieurs.


Il n’y a pas d’ordre à suivre pour intégrer les mots choisis.

 

Vous pouvez ajouter des mots à ceux qui viennent des images, ainsi que d'autres verbes que le verbe

" créer ".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez déposer vos textes et commentaires dans la rubrique " Commenter " ci dessous.....

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Liste des mots : Jardin, Oreilles, Gourmandise, Créativité, Chemin et CREER<br /> Liste 1 des tâches à réaliser sitôt emménagée…<br /> Créer un Jardin habité de grandes oreilles,<br /> Créer tout un espace dédié à la gourmandise,<br /> Créer le chemin qui serait à suivre pour y accéder,<br /> Créativité décalée penserez- vous<br /> Alors que j’habite au dernier étage<br /> De la Tour Montparnasse<br /> Revoir ma copie<br /> Liste 2 des tâches à réaliser sitôt emménagée…<br /> Créer de grandes oreilles<br /> De celles qui captent tous les faux bruits et les rumeurs<br /> et qui les détruisent à peine émergés de leur cerveau<br /> Me créer un jardin suspendu<br /> Petit bien arrimé au rebord de la fenêtre<br /> Chacun n’y trouvera rien à redire d’autre<br /> Que d’en faire autant et ainsi créer de la diversité<br /> Créer chaque samedi des gourmandises nouvelles<br /> A distribuer à tous les voisins…de palier<br /> Ma créativité ne dépasserait sans doute pas<br /> Le seuil de la 3 e semaine ?<br /> Et encore penseraient les médisants<br /> Qui eux savent créer de la discorde<br /> Créer de multiples itinéraires<br /> Pour que les chemins fassent se croiser<br /> Les habitants interloqués de se découvrir si nombreux<br /> Et se sourire<br /> J’en rêvais de ce lieu de vie<br /> Finie la campagne déserte, le trop-plein de verdure,<br /> La rivière sauvage, les libellules, les papillons et autres volants et rampants<br /> Finis les incontournables trajets en voiture pour voir ne serait-ce qu’une amie<br /> Finie le ronronnement de la tondeuse, le vrombissement des quads et autres tracteurs<br /> Mon rêve ?<br /> Habiter au dernier étage<br /> De la Tour Montparnasse !<br /> Et…m’y créer un espace de nature.<br /> CREER, CREER, encore et encore… voilà où ça m’avait menée…
Répondre
M
Lièvre, Crâne d'œuf, Danser, Chat de Kandinsky, Colère, Altitude<br /> Le chat de Kandinsky danse comme tous les jours, la queue déployée ondoyant de droite et de gauche comme si le vent d'altitude descendait lui souffler délicatement dessus. Le lièvre en colère le traita de crâne d'œuf tout en se cachant prestement derrière un rocher, inconscient de la longueur de ses oreilles. Le chat de Kandinsky arrivant tranquillement par derrière, le fit fuir à découvert. Semblant danser à un rythme endiablé, slalomant entre les blocs, le lièvre attira le regard perçant de l'aigle royal. Repliant ses ailes, toutes serres en avant, il fondit sur sa proie qui sauta promptement dans un terrier de marmottes abandonné. Le chat de Kandinsky reprit sa danse chaloupée, la tête haute, fier d'avoir fait frissonner le rongeur aux longues esgourdes qui l'accablait de ses injures. Le lièvre, vexé, les oreilles basses, rejoignit son terrier pour n'en plus sortir de la journée. Kandinsky secoua la boîte de croquettes bio et son chat regagna rapidement ses pénates. Le grand rapace s'éleva dans de lourds battements d'ailes et reprit le cours de la chasse au gré des courants ascendants. Kandinsky ferma la porte du chalet. <br /> Fin de l'épisode animalier
Répondre
C
Les onze images<br /> <br /> Sur le tarmac le Dalaï Lama accueille un génie de la paix.<br /> Ensemble, ils devaient créer des bases de consolidation de cette paix. Leur relation était née de l’éclosion d’un sage dans la lumière de l’espoir.<br /> Une rivière, bien surveillée par deux colosses immortels, serait garante de l’éternité de leurs propos.<br /> Mais une apparition géante est venue les mettre en garde contre trop d’optimisme :<br /> « Méfiez-vous, l’équilibre n’existe pas tant que tel dictateur viendra écraser de ses chars, de ses missiles, en quelques jours, une population, la rendant exsangue. »<br /> Alors les deux colosses ont refermé les vannes et le temps s’est arrêté au rythme des bombes que personne ne pouvait faire taire. Boum, le monde entier fait boum, éternel recommencement qui fait de nos vies un hasard, plus qu’un espoir. La route est allée se fracasser contre les montagnes.
Répondre