Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ECRITURE CREATIVE - MEDITATION PLEINE CONSCIENCE

Proposition N° 52 La véritable histoire de Saint Valentin

 

 Un saint

Patron des fiancés et des apiculteurs ; il est aussi invoqué contre la peste.

 

 

Saint Valentin était un médecin devenu prêtre à Rome au IIIe siècle.
En 268, l’empereur Claude II, qui trouvait que les hommes mariés faisaient de mauvais soldats à cause de la dépendance à leur famille, fit abolir le mariage.


Mais les jeunes fiancés continuèrent à venir trouver en secret saint Valentin pour recevoir la bénédiction du mariage.

Le prêtre fut donc arrêté et emprisonné.

Pendant sa captivité, saint Valentin se lia d’amitié avec Julia, la fille de son geôlier, une jeune aveugle.

Un miracle se produit : la jeune fille retrouva la vue.

Juste avant d’être exécuté, il lui offrit des feuilles en forme de cœur avec le message suivant : « de ton Valentin »…

Mort martyr, décapité à Rome en 270, il fut enterré sur la voie Flaminienne où on lui rendit un culte.

Un autre Valentin était évêque de Terni, du côté de Rome en Ombrie, martyr lui aussi décapité à Rome mais en 273, sous Claude II.

 

 Valentin de Terni, confondu avec Valentin de Rome, est un moine ou un prêtre qui vécut au IIIe siècle, martyrisé sous l'empereur Claude II le Gothique.

En 495, le pape Gélase Ier décide d'en finir avec la licence de la fête païenne des Lupercales célébrées du 13 au 15 février et décide de la remplacer par la fête du 14 février, jour de trois saints martyrs appelés Valentin, dont Valentin de Terni.

Les premières traces de coutumes galantes associées à la fête courtoise de la Saint-Valentin se déroulant le 14 février datent du XIVe siècle en Angleterre où naît la coutume de l’échange de cartes et de billets doux entre le Valentin et sa Valentine.

Le titre de « patron des amoureux » lui est attribué en 1496 par le pape Alexandre VI.

 

 

 

Reconstruction faciale 3D faite par Cícero Moraes à partir de photographies du crâne de Valentin de Terni par José Luís Lira et de travaux de l’anthropologue judiciaire Marcos Paulo Salles à l'Institut médico-légal de Rio de Janeiro.

 

 

On mentionne aussi l’existence d’un troisième personnage, évêque de Rhétie, au Ve siècle…

L’identité de saint Valentin reste vague.

Selon certains historiens, sept saints chrétiens prénommés Valentin seraient célébrés le 14 février, voire plus…

Lequel est à l’origine de cette fête ?

Il est difficile de savoir avec certitude lequel peut revendiquer d’être le saint patron.

 

 Un village

Saint Valentin est devenu le nom d’un petit village du centre de la France, paroisse de l’Indre actuelle, dont le saint patron est le prêtre romain Valentin du IIIe siècle, qui fut condamné parce qu’il célébrait des mariages malgré l’interdiction.

Il est représenté en homme d’église, parfois évêque, à la manière de saint Nicolas.

 

 Des origines romaines

Les Lupercales (du latin « lupus », le loup et moins directement de « Lupercus », dieu de la fécondité, des bergers et des troupeaux) étaient une fête païenne célébrée le 15 février, lendemain de la fête de saint Valentin.

Liées aux origines de Rome, leur nom vient du Lupercal, grotte au flanc du Mont Palatin, dans laquelle la Louve a allaité les jumeaux Romulus et Rémus, qui fonderont la ville de Rome.

Andrea Camassei, Les Lupercales (vers 1635), Madrid, musée du Prado.

 

Les Lupercales  deviennent la grande fête de la reconnaissance et de la fertilité.

Ces festivités se déroulaient en trois actes : le sacrifice d’un bouc, la course des luperques (pendant laquelle les femmes étaient fouettées avec des lambeaux de peau de l’animal que l’on venait d’égorger, rite de fécondité dont elles attendaient grossesse et accouchement sans douleur) et le banquet.

 

Les Romains aimaient les jeux de hasard.

Aussi, avant le festin, on organisait une sorte de loterie : les jeunes hommes tiraient au sort le nom d’une jeune fille qui devait rester en leur compagnie durant tout le banquet.

Parfois, les couples tombaient amoureux et se mariaient.

Cette tradition était dédiée à Junon, déesse du mariage.

Le pape Gélase Ier obtint l’abolition des Lupercales en 495, jugeant cette fête religieuse trop barbare.

Les Lupercales furent un des derniers rites païens à disparaître de la Rome devenue chrétienne.


L’Église, pour en effacer le souvenir, aurait favorisé la fête de Saint Valentin, célébrée la veille.

 

Saint Valentin serait ainsi devenu le protecteur des couples.

 

 

Je vous propose de profiter de la Saint Valentin pour déclarer votre flamme....... à qui vous voulez.

 

Ce peut être bien sûr la personne de votre cœur, mais vous pouvez tout aussi bien bien choisir de vous adresser à un personnage célèbre ou inconnu, réel ou fictif, et pourquoi pas votre animal de compagnie, vos lunettes ou vos pantoufles....

 

C'est à vous de vous exprimez, dans la rubrique " COMMENTEZ "

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marion 24/02/2021 17:22

Test commentaire

Pascale 24/02/2021 18:02

Merci pour le test !

Pascale 24/02/2021 17:23

Test réponse commentaire

christine 20/02/2021 19:49

après avoir mis mes premiers mots sur la page du cahier
dans le hall du centre Doisneau, j'ai laissé reposer mon ébauche à cette 52e proposition
et voici la pâte levée, cuite à point pour vous la laisser ...découvrir

Ode à la lumière…
du jour nouveau, à l’Aube qui me fit naître
qui éblouit, qui m’éblouit, m’attire, me fascine
qui illumine, qui m’illumine, qui m’a fait sortir de l’ombre
qui éclaire, qui m’éclaire et me fait entrevoir d’autres ouvertures
qui réjouissent,
qui me réjouit, à qui je rends ses éclats qui me réchauffent
qui m’encourage à bien d’autres initiatives encore
derrière mes lunettes noires
…lumière, je t’aime

Christine
20 février 2021

Le chameau 17/02/2021 16:11

Ode à mon stylo
A toi que je côtoie depuis ma tendre enfance
Qui m'as permis
De faire des dictées, des rédactions et d'écrire mes cours quand j'étais écolier puis collégien puis lycéen
De prendre en notes les choses importantes que ma petite tête aurait pu oublier
De signer des chèques et des contrats importants dans ma vie
De correspondre avec des personnes chères à mon cœur mais loin de moi
De réclamer aussi parfois quand je me sentais bafoué
Et surtout qui depuis tant d'années me permets de coucher sur le papier, mes sentiments, mes pensées, mes colères, mes indignations, mes coups de cœurs, mes jeux de mots, mes rimes et raisons
A toi mon stylo bien aimé je dédies cette ode

missfujii. 14/02/2021 08:06

Je choisis de déclarer ma flamme en chanson avec un morceau de Kina Grannis : Valentine. C'est très doux et parfaitement romantique.
https://youtu.be/840NbiFF1zM

Le chameau 16/02/2021 16:43

Très sympa cette chanson et je découvre cette chanteuse qui m'était totalement inconnue

Chantal 14/02/2021 17:11

Très très joli!

Pascale 14/02/2021 11:14

Belle idée ! Merci !
Pascale.

missfujii. 14/02/2021 08:05

Je choisis de déclarer ma flamme en chanson avec un morceau de Kina Grannis : Valentine. C'est très doux et parfaitement romantique.
https://youtu.be/840NbiFF1zM

Chantal 14/02/2021 07:15

Tu es là

Tu connais le moindre de mes gestes
Tu es là
Je vais au jardin cueillir une fleur
Tu es là
Je m’affaire aux préparatifs quotidiens
Tu es là
Comme une adaptation à mes intentions
Tu es là
Tu ne sembles pas m’attendre ou me voir
Mais tu es là
Compagnie si indépendante et si fidèle
Tu es là
Tu respectes avec tant de confiance ce que je suis
Tu es là
Sans question tu laisses ma liberté divaguer
Tu es là
Tu soulages mes peines et m’apaise
Et tu es là
Je me pose enfin, me détend dans mon fauteuil
Tu es là
Vivant avec moi ce moment de communion
Je suis là
A chaque instant je sais ta présence
Je suis là
Je sais la confiance sans limite à t’accorder
Je suis là
Jamais de rancune, tant d’acceptation indéfectible
Nous sommes là
Cette confiance respective, n’est-ce pas de l’amour ?
J’ai si peur de te perdre
Je t’aime mon chat

Christian 13/02/2021 14:08

Captivant et bien documenté, comme d'habitude.
Mais cette vraie histoire peut nous glacer le sang, c'est pourquoi c'est à mes pantoufles que je déclare ma flamme, Faire un cadeau à son conjoint après avoir lu ceci m'est apparu plus difficile....
Mes pantoufles ne craignent ni la tromperie, ni la décapitation, ni les lupercales. Elles sont deux à me servir, à m'enmener ou je veux, elles me réchauffent et me rassurent... elles prennent sans broncher la forme de mes pieds, m'attendant patiemment dans mon entrée...
Toujours aimé... et bien chaussé.

Chantal 14/02/2021 07:08

J'aime beaucoup et j'approuve