Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ECRITURE CREATIVE - MEDITATION PLEINE CONSCIENCE

N° 22 La méditation pour les enfants

L'apparition de la crise sanitaire dans le monde (  le confinement, l'isolement,  le port du masque ,etc...  ) crée des  situations difficiles et  anxiogènes pour les enfants. Il en résulte peut être  de l'agitation, de l'instabilité et une grande difficulté de concentration. 

  Les urgences de santé publique ne sont faciles à comprendre ni à accepter pour personne.

De manière compréhensible, les jeunes enfants peuvent être déstabilisés.

En tant qu’adultes, nous pouvons les aider au mieux en écoutant et en répondant à leurs questions de la manière la plus honnête possible.

Heureusement la plupart des enfants, et même ceux qui sont exposés à des expériences de maladie ou de perte, ont de grandes capacités de résilience.

En créant un environnement ouvert et rassurant où ils sentent libres de poser leurs questions, nous pouvons les aider à surmonter et faire face aux événements les plus stressants, de sorte à réduire le risque de survenue ultérieure de difficultés émotionnelles.

La méditation peut être d'un grand secours pour les enfants et pour les familles.
Je vous propose quelques exercices simples, adaptables aux plus jeunes mais aussi aux ados, pour comprendre ce qui les empêche d'être présents à leur travail où à leurs activités quotidiennes, et les aider à fixer leur attention.

Source : " Ma pause concentration "Pascale Pavy.

POUR LES PARENTS 

 

Comme le suggère le Dalai Lama : "L’éducation ne se résume pas à transmettre le savoir et les compétences permettant d’atteindre des buts limités. Elle consiste aussi à ouvrir les yeux des enfants sur les droits et les besoins des autres. Il nous incombe de les amener à comprendre que leurs actions ont une dimension universelle, et nous devons trouver un moyen de développer leur empathie innée de manière qu’ils acquièrent un sentiment de responsabilité envers leur prochain. Car c’est cela qui nous pousse à agir."

  « Si chaque enfant de 8 ans apprenait à méditer, nous éliminerions la violence dans le monde en seulement une génération »

 Dalaï-lama, G. T. (1999). Sagesse ancienne, monde moderne. Fayard.

 

On prend souvent pour des caprices les brusques accès d’émotions des enfants ( crises de larmes, colères, peurs, …).
En réalité, les zones  du cerveau permettant de gérer les émotions  ne sont pas encore et matures chez les enfants.

L'enfant ne dispose  pas des fonctions nécessaires permettant de « contrôler » ses émotions.
Le rôle des parents est alors, entre autres , de  canaliser ces émotions, de rassurer,  de consoler,…

 Nous pouvons aussi  donner aux enfants des outils qui leur permettront de vivre sereinement avec leurs émotions .

La méditation  permet  un retour de l’esprit à son état naturel : apaisé et serein.


Lorsqu’on médite, il n’est pas question de gérer, maîtriser ou contrôler ses émotions, mais de les observer, d’observer ses pensées.

Bref observer ce que produit notre Esprit.
Le simple fait d’observer sans rien faire induit le changement.

 L’apaisement de l’Esprit se fait au-delà de soi.


Ca se fait tout seul sans effort.

 La méditation ne nécessite pas de fonctions de contrôle dans le cerveau.

La méditation diminue les émotions perturbatrices et permet à l’enfant de mieux les appréhender de façon intuitive.

 

 

Qu'est ce que la Méditation en Pleine Conscience ?

 

 

La Méditation en Pleine Conscience est un état de conscience qui résulte d'une attention au moment présent, en dehors de toute religion ou croyance.

C'est une manière d'être ouvert à la vie telle qu'elle se présente à nous, à nos émotions, à notre corps et ce, d'instant en instant.

Elle nous permet d'être en relation avec notre propre expérience ( ce que nous percevons avec les 5 sens, nos sensations corporelles, nos pensées ).

Elle résulte du fait d'orienter volontairement l'attention sur son expérience présente et de l'explorer avec ouverture, que nous la jugions agréable ou non, tout en développant une attitude de tolérance et de patience envers soi même.

Elle permet de s'engager dans des actions en lien avec ses valeurs et ses objectifs.

Utiliser la Méditation c'est chercher à porter sur la vie un regard neuf pour l'apprécier dans toute sa richesse.

 

 

Chaque parent se demande comment aider son enfant à grandir de façon harmonieuse, comment lui permettre d'être plus solide  intérieurement, plus ouvert aux autres et aux miracles de la vie.

Les exercices proposés ont pour but de faire découvrir et pratiquer la Pleine Conscience à votre enfant afin de contribuer à son épanouissement.

 

On peut méditer en étant immobile, bien sûr, mais méditer, c'est aussi se lever, explorer ses sensations et

se sentir à l'aise dans son corps. Pour cela, il faut bouger !


Thich Nhat Hanh propose des exercices, pour tester ses appuis, s'étirer, tenir en équilibre, travailler sa

respiration... pour un corps en pleine forme et un esprit curieux, attentif à chaque mouvement.

Car, lorsqu'on vit l'instant présent et qu'on fait la paix en soi, c'est plus facile d'être en paix avec le monde

qui nous entoure.

Au travers de divers exercices, les enfants apprendront différentes techniques  qui leur permettront d’être

attentifs à leurs sensations, leurs émotions, leurs pensées et ainsi d’ajuster leur météo intérieure.

 

Les objectifs  sont d’aider l’enfant à :

 

- prendre conscience de son corps, apprendre à le connaître et à le ressentir en se familiarisant avec ses sensations

- accéder à une meilleure connaissance de soi en apprenant à observer, écouter, sentir et ressentir sa météo intérieure

- développer sa respiration consciente

- apprendre à centrer son attention sur le moment présent


- Observer, ressentir son corps et apprendre à s'arrêter pour respirer

- Accueillir les émotions désagréables et observer ses pensées, comme il peut observer un papillon.

 

A l'occasion d'une promenade, proposez  à l’enfant de s'arrêter  quelques instants et  de repérer chaque

événement : un oiseau qui s’envole, le bourdonnement d’un insecte, le bruissement des feuilles d’un arbre,

le souffle du vent, les nuages,…

Montrer lui qu'en restant immobile un moment,  il pourra être plus  attentif à tout ce qui se passe autour de lui.

Faites-lui prendre conscience qu’il se passe toujours quelque chose.

 

 

 

 

C’est exactement comme un photographe qui reste attentif, immobile lorsqu’il observe la nature et les animaux.


On peut aussi  observer par la fenêtre la pluie qui tombe, la neige,… le vent qui balaie la forèt ou le jardin,

ou la rue.... on peut écouter, ressentir....

C’est  simple et pourtant primordial. La relation  avec la nature est la première forme de méditation, la plus intuitive, la plus primitive qui existe.

 


Etre en contact avec la nature est la méditation primordiale.


Les enfants vont vite prendre conscience qu’ils font partie d’un grand ensemble, et qu’ils sont partie intégrante de cette nature immense,


 

 

 

LA METEO INTERIEURE

 

 

Le cerveau des enfants, encore immature, a besoin d’entrainement (et de temps) pour apprendre à gérer les émotions. Le cortex préfrontal se développe ainsi progressivement pour réguler le cerveau émotionnel.

On peut encourager  ce processus en utilisant des outils qui facilitent la pleine conscience des émotions et leur expression sans violence.

La météo intérieure fait partie de ces outils. C’est une méthode qui a le grand avantage d’être visuelle et

donc utilisable rapidement sans nécessité de posséder le vocabulaire des émotions (cette acquisition se

fera ensuite naturellement).

Quoi de plus naturel après leur avoir fait observer la nature que d’observer leur climat intérieur.


Invitez-les à fermer les yeux et demandez-leur le temps qu’il fait en eux. ' orageux, pluvieux, temps calme, ensoleillé, etc ..... )


Ce simple exercice permet de leur apprendre à être présent a eux parce qu’il doivent s’interroger pour observer une sensation physique, une pensée, une émotion,…


Nous parlons beaucoup du temps qu’il fait, c’est facile pour les enfants de restituer ce qu’il ressentent avec leur mots, par des métaphores météorologiques. 


Ce simple exercice leur permet d’appréhender leurs émotions et de les reconnaître.

On peut méditer en étant immobile, bien sûr, mais méditer, c'est aussi se lever, explorer ses sensations et

se sentir à l'aise dans son corps. Pour cela, il faut bouger !

Un petit mot de Tich Nath Hanh


Thich Nhat Hanh propose des exercices, pour tester ses appuis, s'étirer, tenir en équilibre, travailler sa

respiration... pour un corps en pleine forme et un esprit curieux, attentif à chaque mouvement.

Car, lorsqu'on vit l'instant présent et qu'on fait la paix en soi, c'est plus facile d'être en paix avec le monde

qui nous entoure.

La pratique de l’oiseau qui vole


 

Debout bien droit, faites - lui prendre quelques  grandes respirations.
A chaque fois qu’il inspire, faites-lui lever les bras comme un oiseau déploie ses ailes.
Et pour l’expiration, faites-lui baisser les bras.
Pendant tout ce temps, demandez-lui d’observer tout ce qui se passe, de bien sentir les sensations que lui procurent l’inspir et l’expir, la sensation de ses bras montants et descendants.

Cet exercice apporte détente et apaisement de l’esprit et développe l’attention.

 

En familiarisant ou re-familiarisant votre enfant avec la nature, vous développez un climat propice, coupez pour un temps les distractions ou les préoccupations  de la vie quotidienne. Il est plus facile alors d’introduire de petits exercices de courtes durées qui par la suite deviendront naturels à pratiquer à la maison ou dans tout autre endroit.

 

L'arbre 

 

 

Bien solidement planté sur ses jambes légèrement écartées, proposez lui de sentir ses pieds  posés sur le sol et sa tète dans le soleil. en levant ses bras, et en écartant les doigts, il peut visualiser de jeunes pousses qui naissent au bout des branches.

Proposez à l'enfant d'être attentif a ses sensations pendant l'exercice.



 

La montagne

 


 

Cette méditation se fait en position assise, les jambes croisées.

Montrer lui comme la forme de son corps dans cette posture est semblable à une montagne, avec sa base et son sommet pointu.

Montrez lui comme il stable et invincible , et solide comme une montagne, malgré les saisons, le froid, la chaleur et le vent.

Encourage le à " respirer comme une montagne ", calmement, sans forcer, et à observer sa respiration.

Pour les enfants plus grands ou les adolescents, on peut suggérer la visualisation des paysages de saison, les rivières, les pentes,  la végétation et tous les changements  alentour qui ne déstabilisent pas la montagne.


 

 

Le lac


 

Cette méditation peut se pratiquer en position allongée, ou assise.

Proposer à l'enfant de visualiser un lac et lui montrer que son corps et son esprit peuvent être calmes, et tranquilles, comme l'eau du lac.

Il peut voir la surface de l'eau qui reflète le ciel et il peut même sentir la vie au dessous du niveau de l'eau : un léger courant, des poissons, des algues qui bougent doucement, etc .....

 

Avec sa respiration, il peut accompagner  les mouvements des plantes dans l'eau : inspiration et expiration lentes peuvent rythmer calmement la danse des plantes aquatiques.

 

 

 

En cadeau, voici un texte de  Pablo Casals

Tu es un miracle

Quand va-t-on apprendre à nos enfants
à l’école qui ils sont vraiment ?

On devrait dire à chacun de ces enfants :

Sais-tu qui tu es ?
Tu es un miracle !
Tu es unique !

Dans le monde entier il n’y a aucun autre enfant
qui est exactement comme toi.
Et des millions d’années se sont écoulées
sans qu’il n’y ait jamais eu un enfant comme toi.
Regarde ton corps, quel miracle !
Tes jambes, tes bras, tes doigts habiles, ton allure.
 
Tu peux devenir un Shakespeare,
un Michel-Ange, un Beethoven.
Il n’y a rien que tu ne puisses pas devenir.
 
Eh bien, oui, tu es un miracle.
Et quand tu seras adulte,
est-ce que tu  pourras faire du mal à quelqu’un
qui est comme toi, un miracle ?
 
 
Pablo Casals
 Pablo Casal né le 29 décembre 1876 Espagne et mort le 22 octobre 1973 est un violoncelliste chef d'orchestre et compositeur espagnol.

 

 

 

.

Les commentaires vous sont ouverts : n'hésitez pas à partager vos expériences, observations ou questions.....

..... dans la rubrique " COMMENTER .

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

M-ange 21/01/2021 11:35

Merci pour ces conseils et ces « consignes » que je vais essayer de transmettre à ma petite fille qui en aurait bien besoin.
Merci pour la découverte appréciée de ce texte de Pablo Cazal.
Je fais un vœu: que la méditation Pleine Conscience soit guidée dès les premiers pas à l’école et qu’elle se poursuive tout au long de la vie!

Danielle 29/11/2020 11:01

Ce que la méditation a fait pour moi lors de tes séances est inestimable.
Mon traitement à été mieux supporté et plus efficace. J’ ai compris que la vie peut-être vivable et douce même avec un cancer. Ce que tu m’as appris à servi aussi à ma famille. Et surtout à mes enfants.
C’est mon témoignage.
À bientôt j’espère.

covix 27/11/2020 18:33

Bonjour,
Un sujet qui devrait être enseigné, tant à l'école qu'avec les parents en promenade.
Pablo Casals a bien raison.
Bonne soirée
@mitiés

missfujii. 27/11/2020 17:44

Super article. Je pratique moi même la la méditation en pleine conscience et je trouve que c'est super de la faire découvrir aux enfants et c'est une bonne chose de commencer tôt