Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ECRITURE CREATIVE - MEDITATION PLEINE CONSCIENCE

Proposition N° 38 « Si un jour l’oiseau s’efface "

Si un jour
ou Le Livre des Reconnaissances

 

*

 

« Si un jour l’oiseau s’efface n’oublie pas de garder ses plumes il fait si froid sur les murs de ta vie. »

Ramon Ruiz, Guitariste de Flamenco

 

 



Si un jour l’oiseau s’efface

n’oublie pas de garder ses plumes
il fait si froid sur les murs de ta vie.

 



« J’avais dix-neuf ans quand j’ai lu ce texte ; je l’ai reçu en pleine poitrine. J'ignorais tout ou à peu près. Je traînais sous des ciels vides, je n’avais qu’une rage indéfinie qui me balançait à corps perdu contre les murs du monde. D’un seul coup ce fut une révélation confuse : l’urgence des mots pour survivre.
Aujourd’hui, des années après, je reprends ce thème “si un jour” pour saluer Ramon Ruiz, l’auteur de ce texte qui m’a hissé un soir à l’écriture… c’était il y a bien longtemps. »

Bernard  Montini

 

 

 

 

Extrait :

« Si un jour ton histoire s’effondre

couche-toi dans tes mains

sans projet

apprend la première vertu

de l’aube

 

Si un jour

tes yeux désertent

l’infini du désir

ne fais pas semblant

de te croire immortel

 

 

Si un jour

vos pèlerines de brouillard

ne cachent plus rien

dîtes-vous que le pire

n’est pas encore venu

 

 

 

Si un jour

l’eau profonde

a raison du rêve

que le rêve devienne

alors

l’eau profonde.

 

 

Si un jour
dans la cour

de l’hôpital
des pigeons te regardent
deviens ce regard
sur toi-même. "

 

 

 

 

Proposition d’écriture :

 

Composer un texte dont chaque phrase débute toujours par le même sésame : si un jour.

Vous pouvez déposer vos textes dans la rubrique " COMMENTER" qui est la votre.....

 

 

En couverture : 

La femme aux pigeons P. Picasso

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Si un jour tu passes par ici
un matin d'hiver tout endormi
Devant toi la porte s'ouvrira
Sur un nouveau monde derrière le drap

Si un jour la Terre se met à tourner à l'envers,
Les idées se remettront peut-être à l'endroit

Si un jour tu montes au ciel,
n'oublie pas d'emporter le miel

Si un jour le funambule déambule entre la Terre et la Lune,
La montgolfière nous conduira peut-être sur Neptune

Si un jour le poète disparaît, emportant tous ses sonnets,
Comment ferons-nous pour comprendre le monde ?

Si un jour notre soleil s'éclipse
aura-t-on des étoiles dans les yeux
ou les yeux dans les étoiles ?

Si un jour le chien se mord la queue
Les souris souriront
Les chats se cacheront
Et nous ? Nous nous réjouirons
Il est des signes qu'il faut reconnaître
Pour de sa destinée rester le maître
En son pays ne pas remettre à demain
Ce qui aujourd'hui nous rend sereins
Si un jour le chien se mord la queue
Prépare les verres bleus
Verse le nectar de tes plus belles poires
Ouvre les fenêtres ameute les voisins
Pour qu'ils rappliquent au jardin
Répondre
M
Si un jour

d’épuisement
tout te semble sans but
descend dans tes atomes
et laisse-toi tournoyer sans fin

Si un jour

les murs s’effondrent
apaise-toi dans le silence
de la poussière
Répondre
C
Bonsoir,
Merci de ce partage.
"Si un jour, L'envie de vie te manque, ouvre ton âme, la vie n'en manque pas".
Bonne soirée
@mitiés
Répondre