Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ECRITURE CREATIVE - MEDITATION PLEINE CONSCIENCE

Méditation 4 La Rivière

Le soleil semble nous avoir quittés, depuis quelques jours !

Nous nous retrouvons dans l'impossibilité de jardiner, faire du jogging, marcher autour de chez nous, regarder les fleurs du printemps.

Nous voici face à nous mêmes, avec peut être quelques craintes qui reviennent, quelques angoisses, ruminations, dialogues intérieurs.
Je vous propose d'utiliser ce temps pour faire une méditation très simple, basée sur la visualisation.

C'est une promenade très agréable au bord de l'eau ..... Laissez vous guider...

 

Installez-vous confortablement et laissez vos yeux se fermer tranquillement.

Prenez la ferme décision de rester éveillé et conscient

Sentez les mouvements de votre ventre et de votre poitrine au gré de la respiration tandis que toutes vos tensions se dissipent peu à peu.

 

Soyez conscient de votre respiration

 

Respirez calmement à votre rythme sans chercher à changer, sans intervenir sur le rythme, la profondeur ou la qualité de votre respiration,

 

Votre respiration oxygène tout votre corps, tous vos organes,sans votre intervention, naturellement. Faites confiance à ce phénomène et soyez uniquement observateur.

 

A chaque respiration, vous vous relâchez encore un peu plus en gardant la tête et le dos droit, dans une attitude digne et tonique.

 

 

 

Laissez  tranquillement venir à vous l'image d'une rivière, d'un ruisseau ou tout autre cours d'eau qui vous serait familier ou que vous pouvez créer dans votre esprit.

Puis, voyez vous assis tranquillement au bord de l'eau.

Vous êtes observateur, témoin attentif de ce cours d'eau.


Regardez ce qui passe à la surface de l'eau, feuilles mortes, branches ou brindilles. Regardez les arriver, être là, tourbillonner, et partir avec le courant.

Voyez les remous qui viennent du fond de l'eau, les bulles d'air qui remontent à la surface, éclatent et disparaissent.

 

Observez ce qui se passe à la surface de l'eau.

 

 

Si des pensées viennent à vous, laissez les venir et regardez les passer, en simple observateur, comme vous regardez la surface de l'eau : les feuilles, les branches les bulles et les remous.

 

 

 

 

Regardez cette eau couler librement, claire et fraîche, sans que rien ne la freine.

 

 

Soyez comme ce ruisseau, libre de laisser passer devant vous  les événements sans chercher à les retenir.


Restez sur  la berge,en sécurité.

Ne vous laissez pas partir avec le courant de vos pensées et de vos craintes.

Restez assis, stable et présent tandis que la rivière charrie les feuilles et les entraîne  comme votre esprit charrie vos pensées, et les entraîne au loin.

 

Ne cherchez pas à retenir ce qui passe, à vous accrocher. Laissez couler, pendant quelques instants ce qui doit couler et passer, sans chercher à intervenir dans le cours des choses.

 

Accordez vous cette promenade, cet instant de paix chaque fois que vous ressentirez un mal être, une crainte ou une peur.

C'est une méditation qui peut se faire en 3 minutes comme en plus de temps , à vous de choisir....

 

Il est normal que votre esprit s'égare et s'éloigne avec le courant de vos pensées, ce n'est pas grave : revenez sur la rive !

 

Cet endroit est maintenant à l'intérieur de vous et vous pourrez  y revenir  chaque fois que vous aurez besoin de sagesse et de calme.

Ou peut-être pourriez-vous  trouver un endroit dans la nature, près de chez vous, dans votre jardin, dans une forêt ou dans un parc, mais ce peut être chez vous, dans votre chambre ou votre salon, peu importe.

 

Pour vous, cette phrase de Rabindranath Tagor :

 "Laissez votre vie danser avec légèreté sur les bords du temps comme la rosée à la pointe de la feuille."

Rabindranath Thakur dit Tagore, connu aussi sous le surnom de Gurudev est un compositeur, écrivain, dramaturge, peintre et philosophe indien dont l'œuvre a eu une profonde influence sur la littérature et la musique du Bengale à l'orée du XXᵉ siècle. Il est couronné par le Prix Nobel de littérature en 1913

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article