Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ECRITURE CREATIVE - MEDITATION PLEINE CONSCIENCE

Méditation 5 La crise de calme

***

 

STRESSÉ PAR les conditions actuelles, par VOTRE TRAVAIL,votre entourage, PRIS DANS LA VALSE DES PENSÉES, dans la rumination,REMPLIS D’ éMOTIONS, d'inquiétudes,  DE TENSIONS PHYSIQUES et mentales ?

EN QUELQUES MINUTES, VOUS POUVEZ  DÉCONNECTER avec tout cela  Afin  DE MIEUX repartir, mieux reprendre vos activités, avec plus d'efficacité et de présence.

La crise de calme : un réflexe tout simple !

La crise de calme est un exercice de méditation très court, qui dure quelques minutes. Il se pratique n'importe où , il est discret et il permet de faire face à une situation d'urgence.
 Grâce à cette technique, nous diminuons l’activité du système nerveux sympathique, ce qui nous permet de récupérer et de recharger nos batteries. Et nous nous sentons l’esprit plus clair instantanément.

 

Avec autorisation de l'auteur : Le Tarot de la Méditation ®
Textes : Jean-Claude Dumont / Dessins : Kiyomi Abe

Nous présentons tous un trouble anxieux à un moment ou un autre de notre vie.

La période que nous vivons en ce moment est propice à toutes sortes d'inquiétudes.

Cette émotion désagréable peut prendre un caractère envahissant  et aller jusqu’à se transformer en  panique.

Ces crises peuvent arriver à tout moment, et se caractérisent par une montée d'angoisse plus ou moins forte, une sensation de  perte de contrôle de soi et de la situation.

Le cœur bat plus fort, et un poids envahit la poitrine et noue la gorge, nous empêchant de respirer correctement, et nous laissant croire qu’il est impossible de calmer ou contourner la crise.

Pourtant, la crise de calme est  la solution au problème de l’anxiété qui monte. Elle peut nous aider à stopper la crise d’angoisse et retrouver le calme.

Une respiration trop rapide provoque une hyperventilation et aggrave l’état de stress de l’organisme, mais une respiration lente et contrôlée permet de normaliser notre esprit et notre corps.

 

 

Faire un STOP, c’est choisir volontairement d’arrêter ce que vous faîtes pendant quelques minutes afin de revenir ici et maintenant, au moment présent.

Le STOP se pratique en 4 temps :

 

1- S comme Suspendre 

S pour suspendre consciemment votre activité et faire un point sur vous-même.

Fermez les yeux ou tourner votre regard vers l'intérieur : quelles sont les penséesémotions et sensations présentes à cet instant ?

 

Faites un état des lieux :

 

Que se passe t-il en moi ?

Des gènes ou des douleurs physiques, des tensions dans la nuque, dans le dos, dans les épaules ?

Des ruminations ? De la  colère, de la tristesse ? 

 

Prenez quelques instants  pour observer et faire un  bilan de ce qui se manifeste dans le champs de votre conscience.

 

 

2 – T comme Temps pour respirer

T pour un temps de respiration, d’ancrage dans le souffle.

Une respiration trop rapide  aggrave l’état de stress, mais une respiration  contrôlée permet de normaliser notre esprit et notre corps.

.Le simple fait de porter notre attention à la respiration a pour effet de calmer celle ci.

Soyez conscient de votre respiration et portez y toute votre attention.

Respirez en sentant l’air entrer et sortir par votre nez.
Sentez l'air frais qui entre, et l'air tiède qui ressort.

 

 Observez votre inspiration et votre expiration jusqu'au bout sans chercher à gérer. Sentez également votre ventre se gonfler légèrement à l’inspiration et reprendre progressivement sa position initiale avec l’expiration. Prenez quelques  minutes pour respirer consciemment, à l’écoute de toutes vos sensations.

Observez la bascule entre l'inspir et l'expir, ce très court instant qui divise votre respiration en deux parties.

Votre respiration se calme d'elle même, sans votre volonté.

 

3 O comme Observer

O pour une observation, un élargissement de l’attention à votre environnement.

Maintenant que votre respiration est régulée,

c’est le moment où vous revenez à ce qui vous entoure : lieu, personnes, ambiance, sons, odeurs… Prenez conscience de votre présence dans cet endroit.

Soyez observateur pendant quelques instants de ce qui se déroule là  où vous êtes.

 

4 – P comme Présence

 

P pour votre présence,ici et maintenant, à votre expérience actuelle.

Vous pouvez maintenant revenir pleinement et  consciemment à votre activité, avec plus d'efficacité et de concentration sur ce que vous êtes entrain de faire.
 

 

Il y a beaucoup d'occasions  dans la journée où nous agissons inconsciemment, en mode automatique… sans " y penser " ....

Cet exercice vous permet de " changer de mode" pendant quelques instants.....

 

 

Je vous propose de vous familiariser avec cette pratique pendant une période calme.

Vous pouvez pratiquer cette micro méditation en lisant, en marchant, en mangeant, en buvant un café...... les occasions ne manquent pas dans notre quotidien.

 

De cette manière, les bienfaits de cet exercice seront disponibles pour vous au moment où vous en aurez besoin, pour le cas où vous auriez à gérer une situation plus  compliquée.

 

 

Si vous souhaitez faire un commentaire sur cet exercice, parler de votre expérience, ou faire une suggestion, la rubrique " COMMENTER CET ARTICLE " est faite pour vous !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci beaucoup pour ces instants courts et vivifiants de méditation. J'aime beaucoup vos pratiques. C'est tellement nécessaire.
Répondre
C
J'ai essayé de me souvenir des mots qui se formaient avec les lettres STOP avant de m'endormir. Impossible. Alors je suis revenue à la rivière, sereine et si vivante.
Merci!
Répondre
P
Bonjour Chantal !
Il est vrai que cette méditation se pratique plutôt dans la journée. Elle est trop " tonique" pour trouver le sommeil.
La rivière est sûrement plus adaptée pour l'endormissement.
Bonne pratique !